Bibliothèque murale

Notre collection de films commençant à devenir conséquente, il nous fallait une nouvelle bibliothèque pouvant loger une centaine de films. En mesurant un boitier de film standard, j’en ai déduis les dimensions du futur meuble : 6 ¾″ x 40″ x 52″ (Environ 17 cm x 101.5 cm x 132 cm). Comme essence de bois, j’ai choisi le pin car c’est un bois léger, facile à travailler et qui se peint facilement donc parfait pour ce projet. Et c’est parti, « direction la planche à dessin… »

La conception

Voici à quoi cela devra ressembler. Une bibliothèque simple mais efficace dont le but est d’offrir le maximum de rangement. Ce qui explique pourquoi son style est aussi épuré.

Pour la fixation au mur, j’ai choisi d’embouveter 2 planches coupées à 45°. La première sera fixée à la bibliothèque et l’autre au mur. Mais, j’y reviendrai plus en détail lors de la réalisation.

L’étage du haut sera beaucoup plus grand pour y ranger les films dont la taille des boîtiers n’est pas standard ou encore les coffrets.

La réalisation

Première étape, la mise en forme du bois brut en planches. J’aime beaucoup cette étape qui révèle toute la beauté de l’essence de bois.

Les planches de pin.

Deuxième étape, le débitage des planches aux dimensions finales. Le fond de la bibliothèque sera constitué de 2 feuilles de MDF de dimensions ¼ » x 25″ x 38 ¼ » (6 mm x 635 mm x 971.5 mm).


Les planches de pin. dimensionnées et le fond.

Pour l’assemblage, j’ai choisi d’utiliser des lamelles communément appelées : « assemblage à biscuits ». Simple et rapide à réaliser avec une lamelleuse (« biscuiteuse »), elles ont le grand avantage de permettre des assemblages à sec et d’être invisible lors de l’assemblage final.

Nous pouvons maintenant passer à l’assemblage final et au collage de la bibliothèque. Il y a un dicton en ébénisterie qui dit que nous n’avons jamais trop de serres…

La fixation au mur

Afin de fixer la bibliothèque au mur, je vais me servir de 2 planches coupées à 45 degrés qui viendront s’embouveter. L’une sera fixée à la bibliothèque alors que l’autre sera fixée au mur. Ce que j’aime de cette technique, c’est que c’est propre, solide, invisible et que cela permet un certain jeu latéral lorsque l’on fixe l’unité au mur. On peut donc l’accrocher puis la centrer plus aisément.

Première étape, on règle la lame du banc de scie à 45 degrés. J’ai pour cela un rapporteur d’angle numérique très pratique mais surtout très précis.

Enfin, on coupe les 2 planches sur toute la longueur et on vérifie l’exactitude de l’assemblage.

Cette vue de profil indique clairement le mécanisme d’embouvetage.

Un essai à blanc :

La finition

Un bon ponçage suivi de deux couches d’apprêt blanc, 2 couches de peinture blanche et pour finir, 2 couches de vernis polyuréthane (à base d’eau) incolore pour la protection.

Finalement, c’est assez ressemblant au plan d’origine 🙂

Un projet simple mais qui m’a procuré bien du plaisir et qui nous sera très utile. Je vous laisse juger du résultat.

La bibliothèque remplie de notre collection de films.

Le plan est disponible dans notre boutique en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *